Comment devenir social media manager ?

chargé de communication digitale

Dans le domaine du marketing digital, les médias sociaux commencent à prendre une place de plus en plus importante. Tout comme les moteurs de recherche, sur les réseaux sociaux, on peut acquérir des trafics organiques mais également entreprendre une campagne de social ads. Pour gérer tout cela, il faut toutefois, un social media manager. Métier très en vogue en ce moment, pour pouvoir occuper ce poste, il faut tout de même remplir de nombreux critères.

Social media manager vs community manager : quelles sont les différences ?

Le rôle du Social Media Manager et du Community Manager, bien que souvent confondu, se distingue par des fonctions spécifiques au sein de la stratégie globale de présence en ligne d’une entreprise. Comprendre ces différences est crucial pour maximiser l’efficacité de chaque poste et exploiter pleinement le potentiel des médias sociaux.

Le Social Media Manager : stratège et superviseur

Le Social Media Manager occupe une position stratégique au sein de l’équipe digitale. Son rôle principal consiste à concevoir et à superviser la mise en œuvre des stratégies globales sur les médias sociaux. Contrairement au Community Manager, le Social Media Manager se situe à un niveau plus élevé, élaborant des plans à long terme pour atteindre les objectifs de l’entreprise.

Planification stratégique : Le Social Media Manager est chargé de définir les objectifs globaux sur les médias sociaux, alignés sur la vision et les objectifs de l’entreprise. Il doit élaborer des plans stratégiques pour utiliser efficacement les plateformes sociales en fonction du secteur, du public cible et des tendances du marché.

Supervision des Community Managers : Les Community Managers relèvent directement du Social Media Manager. Ce dernier supervise leurs activités, s’assurant que les stratégies définies sont mises en œuvre de manière cohérente et efficace. Il est le garant de l’alignement des actions opérationnelles sur la vision globale.

Évaluations: Le Social Media Manager n’est pas seulement un planificateur, mais également un évaluateur. Il réalise des évaluations périodiques de la performance des campagnes, des indicateurs clés de performance (KPI) et de l’engagement global sur les médias sociaux. En fonction des résultats, il propose des ajustements et des améliorations pour optimiser la présence en ligne de l’entreprise.

Le community manager : application les stratégies avancées par le social media manager

À l’opposé, le Community Manager se trouve au cœur de l’action, mettant en œuvre les stratégies définies par le Social Media Manager de manière quotidienne.

Gestion quotidienne : Le Community Manager est responsable de l’interaction directe avec la communauté en ligne. Il répond aux commentaires, anime les discussions, et s’engage avec le public. Sa mission est de construire et de maintenir une relation positive entre la marque et les utilisateurs.

Création de contenu : Il est souvent chargé de la création et de la publication de contenus sur les médias sociaux. Cela inclut des publications régulières, des visuels attrayants et des messages pertinents pour susciter l’intérêt et l’interaction.

Rapports d’activité : Le Community Manager génère des rapports sur l’engagement, les tendances de la communauté et les retours des utilisateurs. Ces données sont essentielles pour évaluer l’efficacité des actions au niveau opérationnel.

Les compétences requises pour devenir social media manager 

Tout comme un poste en SEO, SEA et Growth hacking, dans le social media, il faut être très méticuleux et effectuer une veille continuelle. Par rapport à cela donc, un bon social media manager devrait :

Connaitre le réseau social de prédilection adapté à une entreprise

En fonction du secteur d’activité de l’entreprise et du public cible, le social media manager devrait savoir définir le réseau social qui peut fournir un maximum de conversion. Pour une cible en B to B par exemple, les stratégies de communication devraient surtout se focaliser sur Linked In, Twitter et Facebook. Après s’il s’agit d’un ciblage de masse, Instagram, Youtube, Tit tok restent les réseaux sociaux qui peuvent être des vecteurs de visibilité.

Etablir une stratégie pour accroitre la notoriété de l’entreprise

Pour qu’un compte social soit bien optimisé, il faut à priori qu’il ait un fan base de qualité. Pour ce faire, il faut proposer des contenus ciblés mais également attrayants. Après, en dehors d’acquérir des followers, fans et abonnés, le social media manager devrait également faire tout son possible pour augmenter l’engagement de son audience (like, partage, recommandation, avis positif…).

Savoir gérer et optimiser le ROI d’une campagne de social Ads

Pour percer sur les réseaux sociaux, entreprendre une campagne de social Ads est plus qu’obligatoire. De ce fait, le social media manager devrait connaitre les KPIs ou indicateurs de performance de base pour rendre la campagne rentable. Après, il devrait aussi dresser un cahier des charges au prestataire afin d’atteindre facilement les objectifs fixés.

Avoir des compétences très poussées en marketing d’influence

Outre le social ads, le marketing d’influence reste également une stratégie qui devient de plus en plus incontournable. De ce fait, le social media manager devrait également avoir des compétences très poussées dessus.

Les formations à suivre pour être social media manager

Pour devenir social media manager, il faut disposer d’un diplôme de BBA en marketing digital ou d’une licence en création numérique. Après, un titulaire de Master ou MBA avec mention communication digitale pourrait avoir plus de chance de décrocher ce poste.

Outre un diplôme académique, pour tenir un poste de social media manager, il faut souvent avoir une expérience minimale de 2 à 3 ans en tant que community manager. Enfin, il faut aussi noter que c’est un poste qui nécessite souvent des certifications en Tiktok ads, facebook ads, instagram ads et linked in ads ainsi que diverses formations annexes (SEO, growth hacking, SEA…).

Le salaire et évolution de carrière d’un social media manager

Pour un profil de social media manager junior, le salaire moyen se situe actuellement aux alentours des 2 500 à 3 000 euros par mois. Et s’il s’agit d’un sénior, il peut facilement gagner plus de 3 500 euros par mois. Comme évolution de carrière, un social media manager peut tout à fait devenir une manager communication digitale dans entreprise. Après, il a également la possibilité de postuler à un poste de directeur artistique ou chef de projet en social media auprès d’une agence de communication digitale.

Les astuces pour réussir un poste en tant que Social Media Manager

Compréhension approfondie des plateformes sociales: Afin de réussir en tant que social media manager, il est essentiel de maîtriser les différentes plateformes sociales telles que Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn, etc. Comprenez les spécificités de chaque réseau et adaptez votre stratégie en conséquence.

Créativité et sens esthétique: La créativité est cruciale dans le domaine des médias sociaux. Développez un sens esthétique pour créer des contenus visuellement attrayants qui captent l’attention de votre audience.

Compétences en rédaction: La capacité à rédiger des messages convaincants et engageants est une compétence clé. Travaillez sur votre style d’écriture pour communiquer efficacement avec votre public cible.

Analyse des données: Utilisez des outils d’analyse pour évaluer les performances de vos campagnes sur les réseaux sociaux. Comprenez les métriques importantes et ajustez votre stratégie en fonction des résultats obtenus.

Connaissance du public cible: Apprenez à connaître votre public cible. Comprenez leurs besoins, leurs intérêts et leurs comportements en ligne. Adaptez votre contenu pour répondre à ces attentes.

Veille constante: Restez à jour sur les dernières tendances dans le domaine des médias sociaux. Suivez les évolutions des algorithmes et des fonctionnalités des plateformes.

Interaction et gestion de communauté: Soyez proactif dans l’interaction avec votre communauté. Répondez aux commentaires, messages privés et mentions. Créez un sentiment de communauté autour de votre marque.

Planification stratégique: Élaborez un plan de contenu cohérent en alignement avec les objectifs de l’entreprise. Planifiez vos publications et assurez-vous qu’elles sont opportunes et pertinentes.

Adaptabilité : Les médias sociaux évoluent rapidement. Soyez prêt à vous adapter aux changements et à ajuster votre stratégie en conséquence.

Communication efficace: Travailler en étroite collaboration avec d’autres départements nécessite une communication efficace. Assurez-vous de pouvoir expliquer clairement vos stratégies et résultats.

Les autres métiers accessibles à un social media manager

Un social media manager peut accéder à divers autres métiers en raison de ses compétences polyvalentes. Voici quelques options :

Stratège en marketing digital : En élargissant ses compétences en dehors des médias sociaux, un social media manager peut devenir un stratège en marketing digital, en concevant des campagnes intégrées sur plusieurs canaux en ligne.

Gestionnaire de contenu : La création de contenu est une composante clé du travail d’un social media manager. Passer à un rôle de gestionnaire de contenu peut impliquer la supervision de la production de contenu pour diverses plates-formes.

Spécialiste en relations publiques en ligne : La gestion de la réputation en ligne et des relations publiques numériques peut être une transition naturelle pour un social media manager, surtout s’il a une expérience dans la gestion de crises sur les médias sociaux.

Analyste en données marketing : Comprendre les données sociales est une compétence précieuse. Un social media manager peut évoluer vers un rôle d’analyste en données marketing, en utilisant des outils d’analyse pour interpréter les performances des campagnes.

Consultant en médias sociaux : Mettre à profit son expertise en médias sociaux en tant que consultant peut être une voie viable. Cela peut inclure le conseil auprès d’entreprises pour optimiser leur présence en ligne.

Chef de projet digital : La coordination de campagnes en ligne, y compris les médias sociaux, pourrait conduire à un rôle de chef de projet digital, supervisant divers aspects d’une stratégie numérique.

Responsable de la communication numérique : La gestion de la communication globale d’une entreprise sur les plateformes numériques peut être une progression naturelle pour un social media manager.

Formateur en médias sociaux : Partager son expertise en tant que formateur peut être une option, que ce soit en tant que formateur indépendant ou au sein d’une entreprise de formation.

Entrepreneur en médias sociaux : Certains social media managers décident de créer leur propre agence de médias sociaux, offrant des services de gestion de médias sociaux à plusieurs clients.